Adobe Max affiche un monde 'multi-écran'

02/12/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Comment l'utilisateur peut-il acquérir une solide expérience pour une application qui tourne sur des systèmes offrant diverses possibilités d'affichage? C'est là une question importante qui a été posée lors de l'édition européenne d'Adobe Max à Milan.

Comment l'utilisateur peut-il acquérir une solide expérience pour une application qui tourne sur des systèmes offrant diverses possibilités d'affichage? C'est là une question importante qui a été posée lors de l'édition européenne d'Adobe Max à Milan.

Pour les plus de 1.300 développeurs présents, Adobe a procédé à la démonstration de la manière dont ses produits répondent à ce que Mark Anders, 'senior principal scientist', appelle les 'glissements tectoniques' d'aujourd'hui: "Client and cloud computing, social computing and multiple screens." Cela signifie que les utilisateurs d'une application doivent avoir une expérience à la fois identique et équivalente, qu'ils travaillent sur un PC, un appareil internet mobile ou un téléphone intelligent ('smartphone'). Des démos ont été réalisées sur des appareils de Nokia, HTC et sur un T-Mobile G1 (un appareil 'Android' pas encore disponible en Europe).

Adobe estime que d'ici l'an prochain déjà, plus d'1 milliard de systèmes finaux feront tourner une application Flash. Aujourd'hui, plus de 80% de toute la vidéo serait par ailleurs déjà diffusée via l'internet au format Flash.

Concrètement, l'on a présenté aussi de nouveaux produits, tels Flash Catalyst (ex-'Project Thermo', entre autres avec des possibilités de flux de travail), la nouvelle version de Flexbuilder ('Project Gumbo') et AIR 1.5 (avec notamment 'Squirrelfish', un nouvel interpréteur Webkit JavaScript) pour faire tourner les applications Flash sur le desktop). Des millions de mises à jour de Media Player 10 sont sollicitées chaque jour, et l'on prévoit pour bientôt aussi une version 'pre-release' pour Linux 64 bits.

Nos partenaires