A&ES joue le relationnel

11/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 10/04/07 à 23:59

Source: Datanews

Après avoir terminé 2006 sur une croissance de 20%, Advice & Executive Search (A&ES) vient de réaliser sur le 1er trimestre 2007 son objectif pour le semestre. En misant sur la relation entre ses consultants recruteurs, les candidats et les clients.

Après avoir réalisé un chiffre d'affaires pour l'année écoulée de 1,5 million EUR, le groupe A&ES - qui comprend un pôle de recrutement et de sélection A&ES et une entité de délégation de personnel Inter-Mission Benelux - aborde l'année 2007 sur les chapeaux de roues puisque "nous avons déjà réalisé sur le 1er trimestre nos objectifs pour les six premiers mois de l'année", se réjouit Christophe Lageos, consultant.Les raisons de ce succès? D'abord, une spécialisation dans l'informatique, même si 1/3 du chiffre d'affaires provient d'autres secteurs. Ensuite, une base de données de 15.000 candidats, associée à un logiciel maison de gestion des candidats et de mise en corrélation des candidats avec les postes à pourvoir, affirme Lageos. C'est ainsi que la société a récemment placé des spécialistes 'mainframe' zOS avec orientation Java/Linux chez SendIT, filiale du groupe Nexxar (voir également Data News n° 37 de 2006). Mais aussi, une volonté de travailler sur le long terme avec les clients. D'ailleurs, "nous ne sommes pas partisans d'une approche 'no cure, no pay' que nous interprétons plutôt comme du 'no cure, no result", ajoute Lageos.Certes, le profil des candidats a évolué ces derniers temps, les techniciens ultra-pointus étant moins recherchés que des analystes 'business'. Mais A&ES continue à miser sur la fidélisation des candidats (près de 80% de l'activité est récurrente).Face aux quelque 300 sociétés présentes sur le marché (de très grands groupes, mais aussi des sociétés d'une personne sans véritable pignon sur rue), A&ES insiste encore sur le ciblage plus rigoureux de ses candidats, d'où un gain de temps dans le processus de sélection (tant pour l'entreprise que pour le client) ainsi que sur l'actualisation et l'enrichissement des fonctionnalités de la base de données de candidats (grâce notamment à un informaticien en interne). "Nos candidats sont nos meilleurs ambassadeurs auprès des clients", ajoute Lageos.Pour l'exercice 2007, le groupe A&ES table sur un chiffre d'affaires de l'ordre de 2 millions EUR et envisage de fonder une nouvelle division, baptisée Social ACT et spécialisée dans l'assistance d'expertise dans le domaine de la législation sociale.

Nos partenaires