3 initiatives avec lesquelles Facebook veut aider à combattre le virus Ebola

07/11/14 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Datanews

Facebook annonce trois initiatives destinées à lutter contre le virus Ebola.

3 initiatives avec lesquelles Facebook veut aider à combattre le virus Ebola

© Facebook

Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, et son épouse Priscilla Chan avaient déjà fait un don de 25 millions de dollars à une fondation visant à endiguer le virus Ebola. A présent, 'Zuck' entraîne toute son entreprise. Trois initiatives de Facebook devraient en effet contribuer à combattre le virus Ebola.

Une fonction 'don d'argent'

Facebook introduit une fonction de don en vue de conscientiser les gens et de collecter de l'argent pour les organisations suivantes: le Comité International de la Croix Rouge, Medical Corps et Save the Children.

En Belgique et aux Pays-Bas, l'on pourra via cette fonction, qui apparaîtra dans les semaines à venir en haut du fil d'actualité, effectuer des dons aux deux derniers organismes cités. Ces dons seront versés directement à ces organismes de bienfaisance.

S'ils le souhaitent, les utilisateurs pourront aussi indiquer sur Facebook qu'ils ont effectué un don.

Instructions de santé

Des informations publiques correctes sont cruciales pour endiguer la propagation du virus Ebola, selon Facebook. Voilà pourquoi le réseau social collabore avec Unicef pour partager les renseignements relatifs aux symptômes et aux méthodes de traitement de la maladie avec les personnes se trouvant dans les zones touchées ou voisines. Ces messages Unicef, qui s'affichent dans le fil d'actualité dans la langue locale, ciblent la détection, la prévention et le traitement. Services vocaux et de données pour états d'urgence

La communication et l'accès à l'information sont essentiels pour les gens qui combattent le virus Ebola sur place. Selon Facebook, nombre de régions les plus touchées sont privées de l'infrastructure nécessaire, comme les lignes téléphoniques et la portée mobile. Conjointement avec NetHope, un groupe de 41 ONG internationales, l'entreprise de Mark Zuckerberg a par conséquent offert 100 terminaux mobiles de communication par satellites, qui seront utilisés dans des zones reculées en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Il convient aussi de répondre aux principaux besoins des secouristes médicaux et autres en leur proposant des services vocaux et data. Ces terminaux, à savoir des appareils Broadband Global Area Network, communiquent par satellite et fournissent l'internet mobile et une connexion téléphonique. NetHope se chargera des terminaux, afin que les secouristes puissent se livrer à de la recherche de contacts, à communiquer et à du 'case management', mais aussi à mobiliser la communauté si besoin est. (MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires