La sécurité sans soucis

"Avec SentinelOne, nous avons trouvé une solution qui ne puisse pas handicaper le métier." - Philippe Sintubin, gestionnaire de projet ICT à la Brasserie Haacht.

Avec l’implémentation de SentinelOne, la Brasserie Haacht poursuit la professionnalisation de son environnement IT. “Nous avons trouvé le bon équilibre entre travailler rapidement et de manière sécurisée pour le métier et gérer efficacement le département IT.”

La Brasserie Haacht est une brasserie familiale belge indépendante qui emploie 380 personnes. Elle dessert plus de 6.000 commerces horeca, tant sur le marché domestique qu’à l’exportation, avec des marques comme SUPER 8, Tongerlo, Charles Quint et Primus.

Philippe Sintubin a travaillé de 2000 à 2004 comme ingénieur applicatif dans l’entreprise. En 2013, il revient dans la basserie comme gestionnaire de projets ICT, avec pour mission de professionnaliser l’environnement IT. “Sur le plan de la sécurité, différentes solutions étaient déployées, explique-t-il. Il s’agissait là d’une évolution historique.” Un rattrapage technologique s’imposait. “Plusieurs audits ont mis en lumière la nécessité d’améliorer le niveau de la sécurité des terminaux et du pare-feu”, poursuit Philippe Sintubin. Nous avons dès lors pris une décision mûrement réfléchie, à savoir d’investir davantage dans la protection des terminaux et d’opter dans le même temps pour un pare-feu plus léger.”

Pas d’impact sur les performances

Dans sa recherche d’une solution adaptée, Philippe Sintubin s’est tourné vers plusieurs collègues d’autres entreprises. “Nous avons analysé plusieurs références, ce qui nous a grandement aidé”, ajoute-t-il. La Brasserie Haacht entendait éviter une sécurité ‘endpoint’ exagérément lourde qui risquait inévitablement de grever les performances de l’environnement IT. “Nous avons recherché une solution qui ne puisse pas handicaper le métier, mais que le département IT puisse gérer facilement et de manière centralisée.”

Autre requête importante: l’application devait pouvoir offrir une sécurité USB et Bluetooth au sein de l’environnement OT de la basserie. “En outre, nous voulions une protection contre les attaques ‘zero-day’ et un rapportage synoptique.”

Le spécialiste de la sécurité wizQIT (Diepenbeek) a développé pour la Brasserie Haacht un prototype basé sur la technologie de SentinelOne. “L’association entre wizQIT et SentinelOne semblait répondre à toutes nos questions, précise Philippe Sintubin. Nous avons même obtenu plus que ce que nous avions demandé, à savoir le rapportage.”

Des soucis en moins

SentinelOne offre non seulement un aperçu des menaces, mais aussi quel OS ou logiciel est visé. Dans le même temps, la solution propose un tableau de bord permettant de supporter la Brasserie Haacht dans ses interventions proactives, grâce notamment à une vue d’ensemble des terminaux infectés et des risques potentiels nécessitant un suivi. Le département IT peut-il dès lors dormir sur ses deux oreilles? “Ce n’est malheureusement jamais possible, sourit Philippe Sintubin. Le risque zéro n’existe pas, mais nous sommes bien moins inquiets.” La sécurité permet en effet de décharger le département IT d’une partie de ses tâches.

SentinelOne n’a eu aucun impact sur la manière de travailler des collaborateurs de la Brasserie Haacht. “La solution ne pénalise pas les performances de l’IT, il n’y a aucun retard ni de pop-up gênant, assure Philippe Sintubin. Pour nous, il s’agissait de la solution la mieux adaptée. La combinaison de SentinelOne et de wizQIT nous offre les meilleures garanties de continuité d’activité.”

Nouvelles priorités

Les rapports générés par SentinelOne permettent en outre à la Brasserie Haacht de définir de nouvelles priorités. “C’est ainsi que nous avons encore du travail pour mettre à niveau notre système de ‘patch management’, insiste-t-on. SentinelOne nous aide à cet égard, mais aussi pour avoir une vue d’ensemble des actifs logiciels. Autrefois, nous n’avions que quelques tableaux Excel statiques, à compléter manuellement. Les infos fournies par SentinelOne sont toujours à jour et supportent ainsi notre gestion d’actifs. Dans ce domaine également, l’outil offre davantage que ce que nous avions imaginé.”

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content