Tout sur Zürich

Un algorithme crée une nouvelle substance chimique après quoi un labo commandé par robot l'assemble physiquement: un chimiste humain devrait y consacrer des jours, alors que le système RoboRXN d'IBM fait le travail en une petite heure à peine.

Un centre de données installé à Zürich en Suisse se chargera dorénavant de traiter les données des utilisateurs européens de Kaspersky Lab. L'investissement de quelque 3 millions de dollars a pour objectif de rétablir la confiance des pouvoirs publics et des entreprises envers la firme de sécurité russe. 'C'est là notre réponse à l'actuelle situation géopolitique.'