Tout sur Zhao Xianming

L'entreprise chinoise ZTE est autorisée à faire de nouveau des affaires aux Etats-Unis. Elle plaide en effet coupable d'avoir entretenu en secret des relations commerciales avec l'Iran et versera une solide amende en conséquence.

ZTE, le fournisseur chinois de solutions réseautiques et télécoms, va licencier 3.000 collaborateurs dans le monde. Vingt pour cent des emplois disparaîtront dans la division mobile, selon l'agence de presse Reuters sur base des déclarations du président de ZTE, Zhao Xianming.