Tout sur XTAL

Des espions chinois ont dérobé à grande échelle des secrets industriels du fondeur de puces néerlandais ASML. Les auteurs sont des collaborateurs R&D haut placés de l'entreprise même, entretenant des liens indirects avec le ministère chinois des sciences et technologies. Voilà ce qui ressort d'une enquêté menée par le journal Het Financieele Dagblad.