Tout sur Word

Samsung lance le Galaxy Note20, une nouvelle version de son plus grand smartphone fourni avec stylet. Les oreillettes et la montre ont également été actualisées, et un nouveau modèle pliable sortira plus tard cette année.

Lors d'un point presse organisé à New York, Samsung a présenté le Galaxy Note10. La nouveauté la plus étonnante, c'est que pour la première fois, une 'version plus du smartphone au mini-stylet' est prévue, qui est donc un peu plus grande et offre un peu plus de fonctionnalités. Data News a pu faire connaissance avec l'appareil en avant-première.

Microsoft va poursuivre l'intégration de LinkedIn dans sa suite bureautique. L'année dernière déjà, quelques fonctions de LinkedIn avaient été incorporées à Word, mais à présent, Outlook recevra aussi des informations supplémentaires sur les contacts LinkedIn, lorsque l'utilisateur conclura des rendez-vous ou enverra des documents.

Microsoft va permettre d'utiliser Teams, une fonction de Microsoft 365, en grande partie gratuitement. Cela en fait un concurrent sérieux pour Slack ainsi que de nombreux autres outils collaboratifs.

La firme de sécurité Barracuda va quotidiennement introduire dans un tableau de bord gratuit les principales cyber-menaces du moment. L'entreprise ouvre ainsi les données qu'elle collecte au grand public et aux développeurs.

Microsoft a sorti un correctif (patch) pour la faille sécuritaire récemment découverte dans Word, le programme de traitement de texte bien connu de l'entreprise. Cette faille était exploitée par des cybercriminels pour s'emparer de données de login en télé-banking.

Microsoft Teams, qui a comme finalité de concurrencer la plate-forme collaborative populaire Slack, est dès à présent déployée. Cette nouvelle plate-forme en ligne sera gratuitement disponible pour tous les utilisateurs d'Office 365.

Précédemment déjà, j'avais fait part de quelques objections critiques à l'égard de décisions prises par Microsoft vis-à-vis de Windows 10 (ici et là). Malheureusement, il me faut encore m'exprimer négativement au sujet d'une nouvelle fonction que Microsoft entend introduire cet été dans Windows 10. Je le reconnais cependant: l'idée est très conviviale, mais elle ouvre hélas une énorme porte aux cybercriminels. Il s'agit en l'occurrence du Blue Screen of Death (BSOD) à code QR.