Tout sur WhatsApp

Quid si l'un de vos collaborateurs envoie un rapport confidentiel via une quelconque solution de messagerie plutôt que d'utiliser son compte professionnel sécurisé ? La start-up texane Hotshot a imaginé une réponse originale à cette question.

La sécurité de WhatsApp et de Telegram n'est pas suffisamment valable pour que nous soyons certains que notre vie privée est bien respectée, écrit le bloggeur technologique américain Romain Aubert. 'Ils savent que vous avez appelé une ligne de sexe à 2H24' pour une communication qui a duré 18 minutes, mais pas à propos de quoi.'

WhatsApp a récemment découvert une brèche permettant la mise sur écoute. Le service de messagerie, une composante de Facebook, avait observé début mai qu'il y avait une faille dans le logiciel, permettant d'installer un programme d'espionnage.

Les utilisateurs de WhatsApp ne pourront désormais plus faire suivre un message que cinq fois maximum. Cette mesure, destinée à contrer la propagation de rumeurs, était déjà en vigueur en Inde, mais elle est à présent étendue au reste du monde.