Tout sur Waymo

Anthony Levandowski, un pionnier dans le domaine des voitures autonomes, s'est vu contraint par un tribunal de verser la somme de 179 millions de dollars (160 millions d'euros) à son ex-employeur, Waymo, qui fait partie de Google. Levandowski avait emporté des informations chez son nouvel employeur, à savoir le concurrent Uber. Il avait été mis en examen l'année dernière par la Justice américaine.

Dès l'année prochaine, Tesla déploiera un service de taxi basé sur des voitures autonomes et ce, dans quelques villes des Etats-Unis. Voilà ce qu'a promis le CEO de l'entreprise, Elon Musk, lors d'une journée consacrée aux investisseurs. Cette introduction serait nettement plus précoce qu'à la concurrence. Musk est connu pour ses dates-butoirs ambitieuses, qui ne sont pas toujours respectées, loin de là.

Waymo, l'entreprise soeur de Google, qui met au point une voiture autonome, recherche des investissements d'autres firmes, comme par exemple de constructeurs automobiles européens tels Volkswagen. Voilà ce qu'annonce le site d'actualité The Information sur base des révélations d'un initié.

Dans l'état américain d'Arizona, plus de vingt attaques ont été lancées contre des voitures autonomes ces dernières années. Waymo, une entreprise-soeur de Google, y effectue justement des essais, plus précisément dans les environs de Phoenix.