Tout sur Watson

La donnée est le nouvel or noir, disait-on voici quelques années encore. Et les formations supérieures et autres recyclages d'entreprise pour data scientists de pousser comme des champignons. Puis vint la percée fulgurante de l'intelligence artificielle, semblant reléguer au second plan les spécialistes en analyse de données. A moins qu'ils ne soient ainsi plus performants encore ?

Microsoft clôture actuellement sa conférence annuelle Build pour les développeurs. Voici pour vous un résumé des principales tendances et annonces de cet événement.

Au premier trimestre de 2017, IBM a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires, mais une forte croissance de son activité 'nuages'. Le chiffre d'affaires a régressé de 2,8 pour cent à 18,16 milliards de dollars, ce qui est inférieur à l'attente de 18,39 milliards de dollars des analystes de Wall Street. Pour sa part, le bénéfice net a diminué de 13 pour cent à 1,75 milliard de dollars.

Depuis le 21e étage de son immeuble de l'avenue Louise à Bruxelles, Sopra Steria programme des robots et teste intensivement IBM Watson et d'autres formes d'intelligence artificielle.

IBM va désormais concentrer Watson sur le développement de chatbots d'auto-apprentissage que les entreprises pourront utiliser pour leurs contacts avec la clientèle.

Big Blue a dévoilé ses chiffres trimestriels et même si l'entreprise se rapproche du bénéfice, elle n'y est pas encore tout à fait arrivée.

IBM va proposer une suite d'outils d'analyse de données supportant Watson sous la forme d'un service dans le nuage accessible à partir tant des ordinateurs de bureau que des appareils mobiles.

IBM lance un concours d'applis mobiles sur base de la puissance IT cognitive du système de connaissance Watson, selon Ginni Rometty, CEO d'IBM, à Barcelone.

Le projet 'Lucy' d'IBM prévoit l'introduction du système informatique cognitif Watson en Afrique dans les 10 années à venir, dans l'optique d'une amélioration des soins de santé, de l'enseignement et de l'entreprenariat.

Watson, le superordinateur d'IBM, est désormais disponible comme application 'cloud'. Voilà qui devrait permettre à chaque développeur d'applications d'avoir accès à la puissance et à la connaissance de la machine.

Le processeur Power7+ d'IBM sera aussi disponible sur les serveurs d'entrée de gamme ou intermédiaires de l'entreprise à des prix débutant à moins de 6.000 dollars. IBM entend ainsi concurrencer la plate-forme x86 d'Intel qui domine actuellement encore le marché des PME.

Début 2012, le système de connaissances Watson d'IBM sera prêt pour un premier trajet pilote médical, en collaboration avec l'assureur maladie américain WellPoint.