Tout sur Washington

Ford a annoncé son intention de tester des voitures autonomes à Washington. L'entreprise serait ainsi le premier constructeur automobile à expérimenter ses véhicules sans conducteur dans la capitale américaine.

Les commissions des jeux de hasard de quinze pays européens et celle de l'état de Washington ont cosigné une déclaration commune, dans laquelle elles signalent vouloir examiner de plus près ce qu'on appelle les 'loot boxes' (coffres à butin ou pochettes-surprises) dans les jeux vidéo. En Belgique et aux Pays-Bas, ce genre de récompense virtuelle est illégal.

L'image a fait le tour du monde: le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg, assis face à la Commission du Sénat, entouré d'une nuée de photographes qui laissaient peu de place aux 44 sénateurs américains qui souhaitaient l'entendre sur l'utilisation par Facebook de données privées et sur le scandale Cambridge Analytica.

Twitter ne veut dorénavant plus de publicité de l'entreprise de cyber-sécurité Kaspersky Lab sur sa plate-forme. Pour expliquer cette décision, Twitter fait entre autres référence aux dires des autorités américaines, selon lesquels Kaspersky entretiendrait des liens avec les services de renseignements et gouvernementaux russes.

Le combat juridique qui s'éternise entre les géants technologiques Apple et Samsung, reprend de plus belle. Les deux entreprises s'accusent à présent de vol de technologie. Un juge californien a à présent décidé qu'un nouveau procès devait se tenir.

Uber Technologies est pointée du doigt par un certain nombre d'utilisateurs de fauteuils roulants et d'associations de défense des intérêts des personnes handicapées. L'entreprise ne satisferait pas, selon eux, aux normes légales en vigueur à New York en matière d'accessibilité suffisante aux voitures-taxis pour les personnes à mobilité réduite.

Selon un article paru dans The New York Times, l'administration Trump a jeté à présent son dévolu sur la suppression des règles s'appliquant à la neutralité du net et ce, depuis l'ère Obama. Ces règles avaient été approuvées en 2015 pour s'assurer que les fournisseurs traitent équitablement tout le trafic internet. Rappelons que plus tôt cette semaine, le Congrès a voté en faveur du retrait des lois en matière de confidentialité, planifiées sous Obama.

La candidate à la présidence américaine Hillary Clinton a été entendue par le FBI ce samedi pour avoir utilisé une adresse privée pour échanger des e-mails alors qu'elle était ministre des Affaires étrangères. C'est ce qu'a déclaré son directeur de campagne.