Tout sur wallonie

Trois Wallons sur quatre sont connectés à Internet, indique vendredi l'Agence wallonne des Télécommunications (AWT) dans son baromètre 2013 sur l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) en Wallonie.

Il y a environ un an, Thierry Bertrand, directeur du département DTIC et en quelque sorte "CIO" de la Région, faisait le point sur la "reprise en main" par l'administration de son informatique dans l'ère post-GIEI.

Traditionnel exercice pré-estival: l'AWT a publié ce mardi son Baromètre ICT de la Wallonie (analyse portant sur l'année 2011). Quatre axes étaient passés sous la loupe: citoyens, communes, entreprises et secteur ICT.

Depuis un an environ, le Ministre Marcourt faisait régulièrement allusion à un "master plan ICT" qu'il préparait, en liaison avec l'AWT, pour la Région wallonne. Dévoilé ce jeudi, il s'articule en 6 défis à relever et 10 objectifs stratégiques à concrétiser. Objectif du "Master Plan ICT" (qui s'inscrit dans le cadre plus large du programme de développement économique Creative Wallonia, initié en 2010): donner à la Wallonie les moyens de devenir une "territoire intégralement numérique".

La Wallonie met au point un Digital Masterplan destiné à devenir un 'Digital Territory' d'ici 2025. Voilà ce qu'a annoncé David Valentiny, conseiller technologique du ministre wallon de l'économie, Jean-Claude Marcourt , lors du cocktail organisé par l'ISPA. David Valentiny n'a pas donné beaucoup de détails sur ce Digital Masterplan en cours, mais a quand même déclaré qu'il se focaliserait nettement sur l'infrastructure et donc sur les réseaux à fibre optique.

Un "Institut d'évaluation technologique", apte à guider les choix posés par les autorités publiques, devrait voir le jour en 2012. Le 15 mars dernier, à l'occasion de l'inauguration du Centre de Recherche CRIDS des Facultés de Namur, Emily Hoyos, présidente du Parlement wallon, avait souligné combien il était important à ses yeux de créer, en Région wallonne, "un organisme chargé de l'évaluation technologique des décisions et projets ICT [...] qui soit "indépendant du pouvoir exécutif et soit placé sous la supervision finale du pouvoir législatif."

Très bien implanté en Flandre, le CMS Open Source Drupal fait également des émules au sud du pays.

Petit rappel: en février 2008, la Région wallonne annonçait mettre fin, avec préavis de 3 ans, au contrat de services IT qui la liait au GIEI. L'échéance de cette renonciation venait à échéance ce 15 mars. On est donc entré en phase "post-GIEI" mais la transition est loin d'être terminée.

Du côté wallon, on assiste à une confluence d'initiatives ICT (certaines en partenariat public-privé, ou PPP) qui visent à dynamiser un secteur considéré comme porteur mais encore trop dispersé.

L'échéance du contrat GIEI s'approchant à grands pas, la Région wallonne ne pouvait plus guère tarder à prendre les premières décisions concernant l'avenir et la continuité de son informatique administrative. Les premières procédures de marchés publics sont sur les rails.