Tout sur Wallonie

Le groupe IT Cegeka prend une participation majoritaire dans la plate-forme scolaire numérique belge Smartschool. La société d'investissement limbourgeoise LRM y fait également son entrée.

Progressivement, le Groupe Jolimont numérise l'ensemble de ses données non médicales. Le groupe de santé génère ses documents numériques via IRISNext. "Les collaborateurs peuvent retrouver plus facilement l'information, ce qui leur permet de les exploiter plus efficacement."

Alors que les opérateurs télécoms se préparent pour les débits de type gigabit, plus de 100.000 foyers n'ont pas encore d'internet rapide. Le gouvernement entend s'attaquer à ce problème, mais le refrain semble connu puisqu'il avait pris le même engagement en 2019 et 2016 déjà..

Voici 2 ans se formait l'AI4Belgium Coalition, une approche communautaire et un centre de recherche destiné à positionner la Belgique sur la carte de l'intelligence artificielle. Comment les choses ont-elles désormais évolué?

En rachetant Ulysse Group, le fournisseur télécom dans le nuage Destiny devient à présent aussi grand dans les deux parties du pays. Il possèdera ainsi directement une deuxième filiale en Wallonie.

La 5G en Belgique ne devrait pas être une réalité avant la mi-2022. Les enchères du spectre n'auront en effet pas lieu avant la fin de cette année voire le début de l'an prochain, a répété mercredi la ministre des Télécommunications Petra De Sutter (Groen) devant la commission Economie de la Chambre. L'obligation de couverture pour les opérateurs sera assez sévère, a-t-elle prévenu, avec 70% de la population devant bénéficier de la technologie un an après son lancement, soit à la mi-2023.

Le secteur des jeux belge ne progresse plus. Le nombre d'emplois y reste stable, et le chiffre d'affaires y est même en recul, même si ce dernier point est dû surtout au timing auquel les jeux sont lancés. Le secteur évoque un besoin d'investissements.

Chaque opérateur télécom en vue dispose provisoirement d'un spectre 5G, mais pour Orange, ce n'est pas suffisant pour déployer le réseau au niveau national, selon son CEO fraîchement émoulu, Xavier Pichon.

Le géant néerlandais de l'e-commerce bol.com est à présent officiellement disponible aussi à Bruxelles et en Wallonie. L'entreprise est en effet prête avec son appli en français.