Tout sur VOO

Telenet jette l'éponge dans la lutte pour le rachat de VOO, le propriétaire du réseau câblé wallon et d'une partie de celui de Bruxelles. Cela va ne faire que renforcer les questions existentielles. Telenet peut à court terme certes se reposer sur sa position dominante en Flandre, mais l'opérateur ne pourra plus s'étendre dans le reste de la Belgique. Même en Flandre, la concurrence ne fera que croître.

Orange Belgium et Nethys confirment mardi, dans des communiqués de presse, entrer en négociation exclusive pour l'acquisition par la filiale du groupe français Orange de 75% du capital (moins une action) de l'opérateur de télécom wallon Voo, sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,8 milliard d'euros pour 100% du capital.

Cinq acteurs ont été retenus parmi la grosse dizaine de prétendants au rachat de l'opérateur télécom VOO, filiale de Nethys, pour participer au deuxième tour de discussions, lit-on mardi dans L'Echo. On y retrouve, sans surprise, les opérateurs belges Orange et Telenet mais aussi trois fonds d'investissement. Nethys refuse cependant de confirmer ces informations.

Où en est la fibre optique? Telenet peut-elle encore tenir longtemps avec le coax et la 5G rendra-t-elle les opérateurs plus dominants encore, à moins qu'un espace ne s'ouvre pour de nouveaux acteurs? Voici les défis du secteur belge des télécoms en 2021.

Voo est désormais dirigé par le Franco-Américain Christopher Traggio, qui en devient le nouveau CEO, a annoncé mercredi Nethys, maison-mère de l'opérateur télécom wallon. Jos Donvil, qui en était le patron depuis quatre ans, assumera désormais la fonction de directeur financier (CFO) au sein du comité exécutif intérimaire du groupe Nethys.

Le tribunal de l'entreprise de Liège a ordonné lundi, en référé, la suspension de la vente de Voo à Providence, a confirmé l'opérateur Orange à l'agence Belga, après la publication de l'information par plusieurs médias.

L'intervention volontaire de Telenet dans la procédure visant à interdire à Nethys de vendre Voo à Providence retarde le procès d'un mois, rapporte vendredi L'Echo. L'affaire devrait être plaidée au début du mois de juin, tandis que la vente est toujours prévue pour le 30 de ce même mois.

Les administrateurs MR d'Enodia (ex-Publifin) réclament la tenue d'un conseil d'administration de cette intercommunale dès ce lundi, après l'annonce de l'annulation, par le gouvernement wallon, des ventes des filiales de Nethys. La démission, dans la foulée, du CA de Nethys, était devenue inéluctable au regard de ces décisions, ajoutent-ils, et doit être l'occasion de ramener de la sérénité dans ce dossier.