Tout sur Vodafone

Le Belge Philippe Rogge deviendra bientôt l'administrateur délégué de Vodafone pour l'Allemagne, a annoncé mardi l'entreprise télécom. M. Rogge travaille pour l'instant chez Microsoft.

La guerre en Ukraine pourrait encore accélérer la numérisation de l'Europe. Voilà ce que pense la Commissaire européenne Margrethe Vestager. Elle ne voit en effet pas directement le besoin de mettre les projets de côté à cause de la crise actuelle.

Avec son acquisition planifiée d'Activision Blizzard pour le montant affolant de 67 milliards de dollars, Microsoft en est au plus important rachat de son histoire. Mais si on ratisse plus large dans le secteur technologique, ce n'est pas le plus onéreux. Aperçu.

Les Britanniques en visite dans un pays de l'UE pouvaient jusqu'il y a peu y effectuer des appels mobiles et consommer des data sans coût supplémentaire. Mais suite au Brexit, un certain nombre d'opérateurs remettent cela en cause. Après EE, voici donc que Vodafone insuffle une nouvelle vie à ce qu'on appelle les frais de roaming (itinérance).

La Hongrie est autorisée à imposer le chiffre d'affaires des entreprises télécoms et des commerces de vente au détail. Selon la Cour de Justice européenne, les pays membre de l'UE sont libres d'introduire le système de taxation qui leur convient le mieux et d'imposer une taxe progressive sur base du chiffre d'affaires. Ce jugement pourrait constituer un précédent en matière de digitaxe, comme on l'appelle.

Mille boutiques Vodafone vont fermer leurs portes en Europe. L'entreprise télécom entend ainsi mieux réagir au comportement d'achat changeant des consommateurs, qui achètent de plus en plus en ligne, selon le directeur de la firme, Nick Read, qui s'est exprimé à Düsseldorf.

Après EE, Vodafone disposera également de son propre réseau 5G en Grande-Bretagne. Un élément étonnant : les clients ne paient pas pour leurs mégaoctets, mais pour la vitesse qu'ils souhaitent.

Quelques jours, après que les autorités américaines aient placé Huawei sur une liste noire, des entreprises, même non américaines, rompent leurs liens avec le géant télécom chinois. Une filiale belge serait aussi dans la ligne de mire.

Il y a des années, le groupe télécom britannique Vodafone avait décelé des faiblesses dans de l'équipement que le géant technologique chinois Huawei avait fourni pour les activités de l'opérateur en Italie. Voilà ce que révèle l'agence de presse financière Bloomberg, qui a pu consulter des documents de sécurité de 2009 à 2011 de Vodafone et qui a parlé avec des personnes qui connaissent le dossier.

Vodafone va expérimenter un nouveau système de suivi des drones. La technologie, qui supporte les connexions 4G et les cartes SIM pour drones, est destinée à rendre la navigation aérienne plus sûre, selon l'entreprise télécom.