Tout sur Vodafone

Vodafone va expérimenter un nouveau système de suivi des drones. La technologie, qui supporte les connexions 4G et les cartes SIM pour drones, est destinée à rendre la navigation aérienne plus sûre, selon l'entreprise télécom.

Fortes du succès de leur relation à long terme établie depuis 2003, Proximus et Vodafone ont convenu de renouveler leur accord de coopération pour une période de cinq ans, ont annoncé jeudi les 2 entreprises qui "se sont engagées à offrir conjointement une gamme de produits et services afin de mieux servir leurs clients résidentiels et professionnels".

Il n'y a provisoirement pas de fin au recul du marché néerlandais des services télécoms mobiles. L'analyste de marché Telecompaper table pour 2017 sur une régression de quelque 3 pour cent se traduisant par un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'euros. Pour la période jusqu'à 2021 inclus, c'est une baisse annuelle moyenne de 0,9 pour cent qui est prévue.

Vodafone et Liberty Global négocient à propos d'un éventuel rapprochement d'activités. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse financière Bloomberg ce vendredi sur base de sources proches de ces négociations.

Vodafone débourse 7,2 milliards d'euros pour racheter le câblo-opérateur espagnol Ono. L'entreprise télécom a ainsi coupé l'herbe sous le pied des Américains de Liberty Global.

AT&T et Verizon Communications envisageraient conjointement de racheter le géant télécom britannique Vodafone. Voilà ce qu'annonce le site web FT Alphaville ce mardi de "sources généralement fiables" dans l'industrie.

Lors de la grand-messe technologique CeBIT d'Hanovre, Vodafone est le premier opérateur au monde à présenter des cartes SIM sécurisées. Les algorithmes de protection cryptent la voix, les données et les SMS.

Vittorio Colao, CEO de Vodafone, a lors du Mobile World Congress appelé à un gel de la régulation dans l'industrie télécom. Cela n'a guère impressionné Neelie Kroes, la commissaire européenne. Vittorio Colao a tenu ces propos lors d'un discours thématique au Mobile World Congress de Barcelone. Selon Colao, l'industrie a avant tout besoin d'un spectre plus large, ce qui se traduira automatiquement par une meilleure qualité et des prix plus bas pour les consommateurs. Colao a reçu un peu plus tard le soutien du directeur d'AT&T, Ralph de la Vega. Colao n'a pas été tendre avec la régulation poussée en cours. "Les régulateurs européens doivent cesser de réduire les tarifs de terminaison mobile et les prix d'itinérance.