Tout sur VMware

VMware en a terminé avec la reprise de Pivotal, aux dires de l'entreprise elle-même. Elle a déboursé 2,7 milliards de dollars pour acquérir cette plate-forme de développement.

Lors de la conférence VMworld 2019 Europe, VMware a annoncé un grand nombre de mises à jour, de rénovations et de partenariats supplémentaires dans l'ensemble de sa gamme de produits. Kubernetes doit en être le fer de lance.

S'il ne tenait qu'à VMware, le CIO devrait plutôt s'intéresser pour sa sécurité IT au golf plutôt qu'au tennis. " En golf, le sportif décide lui-même ce qu'il veut faire, explique Joe Baguley, CTO. Alors qu'en tennis, il faut chaque fois s'adapter à son adversaire. "

VMware reprend le fournisseur de sécurité dans le nuage Carbon Black et la plate-forme de développement Pivotal. C'est le spécialiste de la virtualisation lui-même qui l'a annoncé. Les deux acquisitions ont pour but de renforcer à l'avenir la position du spécialiste de VNware.

Google va soutenir le logiciel de virtualisation de VMware dans Google Cloud. L'entreprise est ainsi le troisième géant 'cloud' avec qui VMware collabore.

VMware rachète Uhana. Cette jeune entreprise a développé une plate-forme d'analytique basée sur l'intelligence artificielle (AI), qui aide les fournisseurs à trouver des possibilités d'optimisation de leur réseau.

VMware rachète Avi Networks. L'entreprise entend ainsi fournir à ses partenaires et clients des services Application Delivery Controllers (ADC) à définition logicielle.

Un anniversaire est toujours l'occasion de faire le bilan... et de se fixer des objectifs. Fondée voici 35 ans, Dell entend clairement abandonner son image de constructeur de PC (sans pour autant cesser cette activité) pour se positionner comme un fournisseur de solutions d'infrastructure, que ce soit pour le cloud hybride ou pour l''edge'.

Lors de la première journée de sa conférence utilisateurs mondiale Dell Technologies World à Las Vegas, l'entreprise a présenté différentes offres destinées à simplifier l'utilisation de l'IT dans les environnements multi-clouds. Sans oublier l'informatique 'edge' de l'utilisateur et un partenariat renforcé avec Microsoft.

C'est inattendu de la part du premier fournisseur cloud au monde, mais Amazon Web Services (AWS) propose à ses clients de ne pas utiliser seulement ses propres serveurs cloud, mais de s'inviter aussi dans votre centre de données. Une démarche intelligente, sachant que toutes les applications ne peuvent pas simplement être basculées dans le cloud. Du coup, le modèle hybride permet un passage en douceur des clients.

Dell Technologies est redevenue une entreprise cotée à la bourse. Elle a en effet réintégré le New York Stock Exchange vendredi dernier, après six ans d'absence.