Tout sur VMware

VMWorld Europe n'a pas été le théâtre d'annonces majeures. L'entreprise a certes présenté quelques innovations mineures démontrant toute l'importance de la numérisation et du cloud, tout en se profilant comme un partenaire neutre.

VMware et IBM vont amplifier leur collaboration existante et fournir conjointement quelques services. Mais l'accent continuera d'être mis sur le fait que l'entreprise de virtualisation entend demeurer un fournisseur indépendant.

VMware lorgnerait Dell EMC. Or cette dernière possède une participation majoritaire dans VMware, ce qui fait qu'il s'agirait ici d'une 'fusion inversée'. L'objectif serait d'entrer (de nouveau) en bourse à moindres frais.

VMware licencie un faible pourcentage de son personnel. "Nous pouvons confirmer qu'une mini-restructuration est en cours cette semaine chez VMware", a expliqué un porte-parole de VMware à CNBC dans un courriel.

L'entreprise de virtualisation VMware dévoile sa stratégie lors de VMworld Europe. La firme tente de trouver sa place dans le secteur du nuage et ce, sur base de la sécurité, de la réseautique et de tout un tas de liens collaboratifs.

Samsung et VMware ont annoncé un nouveau partenariat destiné à simplifier l'internet des choses (IoT) pour les équipes tant IT qu'OT grâce à l'extension des solutions IoT bout à bout pour les clients industriels et les entreprises.

VMware rachète pour un montant non révélé Apteligent, fournisseur d'une technologie de contrôle des performances des applications mobiles. Avec Apteligent, VMware entend enrichir sa plate-forme de gestion.