Tout sur UE

Le CEO de Google, Sundar Pichai, aspire à une réglementation de l'intelligence artificielle, mais pas trop. Son opinion allant dans ce sens est parue aujourd'hui même dans le journal Financial Times. Il plaide cependant pour une certaine prudence.

L'Italie va appliquer une taxe pour les grandes firmes technologiques. Les entreprises qui réalisent annuellement un chiffre d'affaires supérieur à 750 millions de dollars en matière numérique, dont 5,5 millions au minimum en Italie, devront verser une taxe de trois pour cent.

L'Union européenne prépare une importante condition pour le déploiement des réseaux 5G en Europe. Les entreprises participant au développement de la 5G pourraient être jugées selon les lois en vigueur dans leurs pays respectifs.

L'IBPT met en garde les consommateurs et les commerçants contre des gadgets et jouets sans fil. S'ils ne sont pas conformes aux règles en vigueur, ils peuvent perturber le bon fonctionnement d'autres appareils. Mais certains commerçants font aussi fausse route en les important.

Dans un nouveau rapport, l'Union européenne met en garde contre les risques allant de pair avec le déploiement de réseaux 5G, à savoir des possibilités d'attaque au départ de pays n'en faisant pas partie. Les pays membre de l'UE n'adoptent provisoirement pas un point de vue commun quant à savoir s'il faut permettre ou non aux acteurs chinois de fournir de l'équipement réseautique 5G. L'épine dans le pied que constitue le géant technologique Huawei, n'est pas visée dans le rapport.

L'Union européenne lance ses propres lois en vue de réguler les crypto-espèces. Le Letton Valdis Dombrovskis qui, au sein de la nouvelle Commission européenne, devrait remplir la charge de la politique économique, l'a annoncé ce mardi lors de son audition au Parlement européen.

Une nouvelle loi en matière de droits d'auteur vient d'entrer en vigueur en France, qui prévoit que Google doit payer pour l'utilisation d'un 'news-snippet' (un bref fragment de texte, comme par exemple l'en-tête d'un article). Or l'entreprise technologique ne veut pas en entendre parler. Elle n'affichera donc encore et toujours qu'un lien vers les articles concernés. Le ministre français de la culture se dit courroucé.

Si Google se voit contrainte de supprimer des résultats de recherche des messages liés à des personnes, cela ne devra se faire que sur ses sites dans l'Union européenne, à savoir sur des sites tels google.be, google.de ou google.it. Les règles européennes en la matière ne s'appliquent en effet pas en dehors de l'UE. Voilà ce qu'a décidé aujourd'hui même la Cour européenne de Justice.

La Commission européenne entend mettre en oeuvre des règles strictes pour l'application de la technologie de reconnaissance faciale. Voilà qui devrait permettre de restreindre l'utilisation toujours plus importante de cette technique par les entreprises et les autorités. C'est ce qu'annonce le Financial Times (FT) sur base d'entretiens avec des fonctionnaires de l'UE.