Tout sur UE

Les nouvelles conditions d'utilisation controversées de WhatsApp sont entrées en vigueur depuis ce week-end dans de grandes parties du monde. Quiconque n'accepte pas cette nouvelle politique, pourra certes provisoirement encore utiliser le service de messagerie, mais perdra au bout d'un temps l'accès à ses 'chats'. Ces nouvelles mesures ne s'appliquent temporairement pas encore à l'UE, où le géant des médias sociaux semble se soumettre aux exigences du contrôleur européen.

La Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête pour le compte de l'UE sur le réseau social Facebook après la révélation d'un piratage des données de plus de 530 millions d'utilisateurs qui remonte à 2019.

La règle de 'roaming' actuelle, par laquelle les citoyens de l'UE ne doivent pas payer de supplément pour les appels effectués au départ d'autres pays européens, vient à échéance en 2022, mais une nouvelle règle en préparation serait encore étendue.

L'éditeur de logiciels Valve, connu pour sa plate-forme de jeux Steam, et cinq autres éditeurs de jeux se sont vu conjointement infliger par la Commission européenne une amende de 7,8 millions d'euros pour avoir procédé à du géo-blocage. Cela implique qu'en fonction de leur localisation géographique, des consommateurs sont dans l'impossibilité d'acheter et d'activer certains jeux via internet.

La Commission européenne ouvre une enquête approfondie sur la façon dont Google collecte et exploite les données. Selon un porte-parole de la direction journalière de l'UE, cela concerne tous les services du géant internet américain, en ce compris les publicités numériques.

Alors que 2020 a été une année catastrophique pour beaucoup, le secteur IT a été l'un des seuls à croître. Le télétravail massif et les appels vidéo à distance par exemple ont permis à pas mal d'entreprises de s'en tirer. Les sept éléments ci-dessous ont eu moins de chance. Nous avons en effet dû dire adieu à ces entreprises, services et technologies en 2020.