Tout sur Tor

Il ne semble pas y avoir de code d'honneur pour les personnes mal intentionnées qui sévissent dans la partie clandestine d'internet, à savoir le 'dark web'. L'entreprise de sécurité slovaque ESET a examiné la façon dont elles se tirent mutuellement dans les pattes.

Le site néonazi Daily Stormer a été banni dans le web profond (dark web) et n'y est accessible que via le réseau Tor. En théorie du moins car le site propagateur de haine est continuellement mis hors ligne suite à des attaques DDoS.