Tout sur TeleBots

L'enquête de la société de sécurité informatique ESET révèle que le virus Petya, qui a causé d'importants dommages dans le monde entier la semaine dernière, ressemble à des virus précédemment envoyés par un groupe de hackers sur des cibles ukrainiennes. L'attaque ne relevait donc pas d'un incident et ciblait spécifiquement l'Ukraine.