Tout sur Techcrunch

A chaque jour son scandale de confidentialité. Cette fois, ce sont les données personnelles de millions d'utilisateurs d'Instagram, dont des 'influenceurs' et des personnes connues, qui semblent avoir été collectées par une entreprise indienne. Ces données se trouvaient sur un serveur internet non sécurisé, où elles ont été découvertes par un chercheur en sécurité.

Onze applis permettant aux gens de partager leurs secrets les plus intimes ont transmis spontanément ces données à Facebook. Il en résulte que l'entreprise internet est ainsi au courant de leur poids, tension artérielle, rythme cardiaque, voire de leur période d'ovulation, comme le démontre un test effectué par The Wall Street Journal.