Tout sur TCS

L'entreprise IT IBM s'est tournée vers le Conseil d'Etat parce qu'elle s'oppose à l'attribution par la SNCB d'un contrat IT au groupe TCS, une filiale de la société indienne Tata. Voilà ce qu'écrit ce mardi le journal L'Avenir. Une enquête sera ouverte à propos du bien-fondé de la réclamation d'IBM.

L'externalisation IT a toujours le vent en poupe, même si l'on voit apparaître des phénomènes comme l'internalisation ou le captif. Par ailleurs, force est de constater que ce n'est plus (seulement) l'IT qui décide d'un contrat d'outsourcing, mais que le business intervient toujours plus.

Le producteur automobile indien Tata Motors investit près de 100 millions de dollars (90 millions d'euros) dans le service américain de réservation de taxis en ligne Uber. Tata devient ainsi le partenaire le plus important d'Uber dans le pays.

Compresser les coûts, telle est la principale raison qui incite les entreprises européennes à externaliser (outsourcer). Voilà ce qui ressort de l'étude effectuée par Whitelane Research, qui dresse aussi une liste des acteurs les plus appréciés par leurs clients.

L'entreprise indienne Tata Consultancy Services met 75 millions d'euros sur la table pour reprendre l'intégrateur français Alti. Elle reprend aussi les 1.200 collaborateurs d'Alti, dont quelque 120 en Belgique.