Tout sur t-mobile

L'opérateur télécom allemand Deutsche Telekom vend sa filiale américaine T-Mobile USA à son homologue AT&T pour 39 milliards de dollars (27,6 milliards d'euros). Deutsche Telekom recevra environ 25 milliards de dollars au comptant, plus 8 pour cent en actions AT&T, soit 14 milliards de dollars. Si ce rachat est approuvé par le contrôleur américain en matière de concurrence, AT&T deviendra et de loin le plus important acteur télécoms aux Etats-Unis. 34 millions de clients viendront en effet s'ajouter à sa clientèle existante, ce qui portera son total à quelque 130 millions. Pour sa part, Verizon Wireless possède aujourd'hui 102 millions de clients environ.

Sur le marché britannique de la téléphonie mobile, un nouveau leader va donner désormais le ton: à présent que toutes les instances compétentes ont donné leur feu vert, la fusion entre les opérateurs télécoms Orange (France Télécom) et T-Mobile (Deutsche Telecom) est en effet entérinée en Grande-Bretagne.