Tout sur Switchboard

Microsoft commet moins d'erreurs en reconnaissance vocale. Le niveau de précision s'est amélioré de 12 pour cent en comparaison avec la situation de l'année dernière. Selon Microsoft, il est ressorti du tout dernier test logiciel que seuls 5,1 pour cent des paroles étaient mal interprétées. Le logiciel est ainsi devenu aussi précis que l'homme dans ce domaine.