Tout sur Switch

Lab9 Stores, un Apple Premium Reseller, reprend 15 magasins de l'enseigne concurrente Switch, qui va disparaître du marché belge, annonce lundi cette entreprise spécialisée dans la vente de produits de la marque à la pomme. Une centaine de travailleurs seront également repris. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Les 21 magasins d'électronique Switch changeront de nom et seront remplacés par des Hubside.Stores, spécialisés dans les appareils d'occasion rafraîchis. Le contrat avec Apple, dont Switch était un "premium reseller", a été résilié, indique mercredi le syndicat Setca.

Switch renoncerait à proposer Cyrana et Hubside, deux services que les clients étaient souvent incités à contracter dans des conditions fallacieuses. Un collaborateur de l'entreprise explique à Data News que le personnel déserte et que même Apple se pose des questions.

A présent que se multiplient les témoignages à l'encontre de l'Apple Premium Reseller Switch en matière de pratiques de vente malveillantes, la société-mère déclare ne pas tolérer ce genre de choses. Néanmoins, tout indique l'existence d'un système organisé en vue de 'refiler' aux clients, y compris les personnes socialement plus faibles, d'onéreux contrats d'assurance, dont il est difficile ensuite de se débarrasser.

Si nous voulons vraiment préparer nos enfants à demain, il faut qu'ils apprennent aussi à l'aide d'un smartphone. Voilà ce que pense Ciska Schrooten, Education Manager chez Switch, suite à l'interdiction du smartphone dans les écoles françaises.

Switch, distributeur des produits Apple, serait sur le point de racheter son concurrent Easy-M. Voilà ce qui ressort des documents que le journal De Tijd a pu consulter.

"La question n'est pas de savoir si, mais quand Apple ouvrira ses propres magasins en Belgique", déclare Steven Boyen de Switch, le principal premium reseller Apple dans notre pays avec ses dix filiales. Vous trouverez du reste l'interview de Boyen dans le Reseller Special fourni avec le numéro de Data News d'aujourd'hui. A une semaine d'intervalle à la fin de l'été, les revendeurs Apple Easy-M et Switch annonçaient des rachats de magasins et des projets d'extension. "Ce n'est pas un hasard, mais de la consolidation qui est irrémédiable pour pouvoir garder la tête hors de l'eau", déclarent quasiment en choeur les directeurs respectifs Annick Maes (Easy-M) et Steven Boyen (Switch).