Tout sur supprimer

Nokia Siemens Networks va supprimer 17.000 emplois suite à une restructuration mondiale. L'entreprise entend désormais se concentrer sur le haut débit mobile et les services. "Les acteurs 'end-to-end' ne peuvent plus réussir dans ce business", y déclare-t-on.

Philips va supprimer 4.500 postes de travail après avoir enregistré un recul de son bénéfice au troisième trimestre. Voilà ce qu'a annoncé le groupe électronique ce lundi à Amsterdam. Plus tôt cette année déjà, l'entreprise avait annoncé un plan de restructuration. Philips a vu son bénéfice net diminuer de 524 millions d'euros au troisième trimestre de l'année dernière à 76 millions d'euros cette année. Entre juillet et septembre, son chiffre d'affaires s'est établi à 5,39 milliards d'euros contre 5,46 milliards d'euros l'année dernière. L'Ebit (Earning before interest and taxes) à quant à lui régressé de quasiment 50 pour cent à 273 millions d'euros.

Le géant internet Google élimine encore des produits. C'est à présent le tour du site Q&A Aardvark, de Desktop Search (pour rendre l'ordinateur personnel explorable pour Google), de Sidewiki, de Fastflip et d'autres services.