Tout sur Stanford

Google introduit un vérificateur de mots de passe sous la forme d'une extension (volontaire) de Chrome. L'entreprise se base à cette fin sur les mots de passe dévoilés, qu'elle rencontre lors de l'indexation du web.