Tout sur SPF Finances

Entre juin et début décembre 2020, on a recensé 5.200 notifications de fraudeurs se faisant passer pour le SPF Finances. Voilà ce qui ressort des chiffres sollicités par le parlementaire CD&V Steven Matheï auprès du ministre des finances, Vincent Van Peteghem.

Il y avait, lundi matin, 7,6% de déclarations fiscales de particuliers soumises via Tax-on-web en moins que l'an dernier à la même date, selon les données du SPF Finances. A quatre jours de la date limite pour rentrer sa déclaration d'impôt, fixée au 16 juillet, 1.334.743 citoyens se sont déjà acquittés de leur devoir, contre 1.444.837 en 2019, soit une différence de 110.094 unités.

Le SPF Finances met en garde contre de faux courriels, par lesquels le service public fédéral demanderait soi-disant des renseignements. Le SPF invite les personnes ayant reçu ce genre de mail de ne pas y répondre, et il annonce des mesures en vue de mettre fin à ces pratiques frauduleuses.

Le SPF Finances a subi une cyberattaque mardi vers 10h15, rapporte l'administration. Cette attaque a rendu le site Tax-on-web inaccessible par moments, à la veille de la date limite pour entrer sa déclaration fiscale en ligne. Le problème a depuis été résolu, affirme le SPF Finances.

Compléter sa déclaration d'impôts en ligne via Tax-on-web n'a pas été une partie de plaisir ce week-end. En raison de l'afflux de déclarations, le site web du Service Public Fédéral Finances a été aux prises avec d'importants retards et des problèmes techniques. Régulièrement, les utilisateurs se sont vu éjecter du système au beau milieu de leur déclaration. Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux Het Laatste Nieuws et De Morgen. Le SPF Finances s'attend à davantage de problèmes encore en juillet.