Tout sur soins

La sécurisation du dossier du patient, la collaboration incertaine entre les départements des hôpitaux et le piètre planning des examens sont les principales causes d'exaspération chez les malades. Voilà ce qui ressort d'un sondage effectué par IBM auprès de 750 Belges. Pour nombre de patients, le service presté dans un hôpital est inférieur à celui presté dans n'importe quel supermarché. Quasiment un tiers des personnes interrogées suggère que les prestataires de soins en Belgique partagent trop difficilement des informations sur les affections avec les patients. 42% des répondants estime anormal de devoir toujours se rendre physiquement chez leur médecin. Même la prise de rendez-vous en ligne est souvent impossible.