Tout sur SNCB

IBM s'oppose à l'attribution d'un contrat IT de la SNCB à TCS

L'entreprise IT IBM s'est tournée vers le Conseil d'Etat parce qu'elle s'oppose à l'attribution par la SNCB d'un contrat IT au groupe TCS, une filiale de la société indienne Tata. Voilà ce qu'écrit ce mardi le journal L'Avenir. Une enquête sera ouverte à propos du bien-fondé de la réclamation d'IBM.

La SNCB lance une offensive de numérisation

La SNCB va investir 70 millions d'euros dans un nouveau projet de numérisation, afin de remplacer autant que possible les tickets papier par des tickets en ligne, selon le journal De Tijd.

Proximus renonce aux données mobiles sponsorisées

Le fournisseur télécom Proximus renonce à l'idée du 'zero rating', par laquelle l'entreprise ne facture pas les données mobiles aux utilisateurs dans le cas de certaines applications sponsorisées. Voilà ce qu'annonce le journal De Tijd. Les applis sponsorisées sont en effet très controversées parce qu'elles pourraient menacer la neutralité du net.

Le wifi dans le train n'est pas la panacée universelle

Le choix de la CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir, de ne pas proposer le wifi dans les trains, a ses défenseurs et ses opposants. En ce qui me concerne, le wifi, c'est bien, mais il y a de fortes chances que ce faisant, la SNCB contracte plus de coûts que de partisans.

Le wifi bientôt présent dans les gares, selon le ministre Bellot

Le ministre fédéral de la mobilité François Bellot (MR) s'attend à ce que la SNCB choisisse fin de cette année ou début de l'année prochaine un opérateur en vue de proposer le wifi dans les gares ferroviaires belges. Voilà ce qu'il a déclaré ce mercredi sur les ondes de la RTBF. Le wifi dans les trains se fera, lui, attendre quelque peu plus longtemps. Les nouvelles rames qui sortiront à partir de 2018, seront cependant déjà équipées de manière à offrir l'internet sans fil.

Les enchères 5G devraient introduire le wifi dans le train

Le ministre des télécoms Alexander De Croo a entamé, conjointement avec l'IBPT, une phase de consultation relative aux permis des opérateurs mobiles. Ceux-ci se verront attribuer une partie du spectre, mais la porte restera ouverte pour de nouveaux acteurs.

La SNCB ouvre ses données

Désormais, les usagers du train peuvent voir si celui-ci est à l'heure et ce, via Google Maps. Ces données en temps réel sont en effet ouvertes par le SNCB pour toutes les applis et entreprises qui souhaitent les utiliser.

Aucun projet hyperloop à la SNCB

Tant les chemins de fer français que néerlandais examinent activement les possibilités de l'hyperloop en tant que système de transport. Tel n'est pas le cas en Belgique.