Tout sur SK Hynix

Le co-CEO du fondeur de puces sud-coréen SK Hynix n'exclut pas, conjointement avec d'autres firmes, de lancer une offre sur Arm. Même s'il insiste sur le fait qu'il s'agit plutôt d'une réflexion loin d'être concrète.

L'année dernière, les vendeurs de puces se sont particulièrement distingués. Une économie croissante et une pénurie de puces ont fait en sorte que les fabricants de semi-conducteurs ont conjointement et pour la première fois enregistré plus d'un demi-milliard de dollars de chiffre d'affaires.

Hon Hai Precision Industry, la société mère de Foxconn, est prête à débourser 25 milliards d'euros pour s'emparer de la division des puces de Toshiba. Cette dernière préférerait la vendre à un candidat japonais, mais y en a-t-il donc qui soient intéressés?