Tout sur Showpad

Même si un nombre toujours plus grand de jeunes entreprises belges se distinguent tant au niveau national qu'à l'étranger, cela ne suffit pas pour en faire de nouvelles grandes firmes 'made in Belgium'. D'une nouvelle étude, il ressort en effet que nos startups ne progressent pas suffisamment vite.

Dans une liste longue de plusieurs centaines d'entreprises, vous avez sélectionné en tant que lecteur une petite quarantaine de nominés. Cette liste a été soumise à un jury professionnel qui s'est retiré pour délibérer avant de dégager un consensus. Les formulaires de vote ont entre-temps été réduits en cendres et les quatorze vainqueurs des Data News Awards for Excellence ont été élus.

"L'on peut effectuer ici en cinq jours le travail de cinq mois", explique Louis Jonckheere de Showpad en marge de Dreamforce à San Francisco. C'est la première fois que la jeune entreprise belge dispose d'un petit stand au méga-événement organisé par Salesforce. "175.000 membres de la salescommunity se retrouvent ici. Il faut s'y habituer."

La startup gantoise Showpad va engager dix collaborateurs en plus suite au taxshift annoncé la semaine dernière par le gouvernement Michel. En tout, le spécialiste en 'sales enablement' entend recruter 50 personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année.

La startup gantoise Showpad poursuit son extension. Elle va en effet bientôt ouvrir un bureau à Londres, alors que son siège central gantois a aussi besoin d'espace supplémentaire.

La startup gantoise Showpad récolte une nouvelle fois 8,5 millions de dollars (6,85 millions d'euros) dans le cadre d'une nouvelle phase d'investissement. La londonienne Dawn Capital entre dans son capital.

La startup gantoise Showpad a récolté 2 millions de dollars lors d'une phase d'investissement de type 'series A' auprès du capital-risqueur flamand Hummingbird Ventures. Début mai, l'entreprise ouvrira un bureau à New York.

La start-up gantoise Showpad va intégrer sa technologie à la nouvelle appli de vente et de formation de l'entreprise américaine Jive Software. "Ce partenariat va nous permettre de développer notre position aux Etats-Unis", déclare un rayonnant CEO et co-fondateur Peterjan Bouten.

L'entreprise gantoise a été invitée à venir procéder à une démonstration.