Tout sur Scarlet

Les problèmes de connexion Internet survenus mardi chez Scarlet sont résolus depuis 18h20, a fait savoir l'opérateur de télécommunications dans la soirée. La marque à bas coûts de Proximus avait annoncé une première fois vers 16h00 avoir rétabli son réseau, mais des problèmes ont persisté.

Après une bataille de procédure qui a duré pas moins de sept années, l'association des droits d'auteur, la Sabam, a été déboutée dans la fameuse affaire Scarlet. La Cour européenne de Justice a décidé que les ISP ne peuvent être contraints de filtrer le trafic poste à poste et portent ainsi atteinte au respect de la vie privée de leurs clients. Le procès opposant la Sabam et Scarlet (l'ex-Tiscali) est très connu, tellement même que le jugement aura aussi des implications internationales. La Cour d'appel belge avait en son temps refilé la patate chaude à la Cour européenne de Justice.

Pierre-Eric Evrard remplace Matteo Gatta à la fonction de CEO de Scarlet, le fournisseur de services racheté par Belgacom début 2008. Gatta est pour sa part nommé chief innovation officer chez Belgacom.

Des travaux d'entretien au réseau dorsal ('backbone') ont provoqué une paralysie du réseau de Scarlet ce matin de sept heures moins le quart à neuf heures un quart. Jan Margot, porte-parole de Belgacom, évoque un problème au niveau des routeurs qui établissent la connexion avec les serveurs DNS. "Il s'agissait néanmoins d'un problème limité", déclare-t-il. "Belgacom a déjà été souvent offline, sans que cela suscite la moindre réaction. Mais quand il s'agit de Scarlet, tout le monde lève les bras au ciel." Ce qui est sûr toutefois, c'est que Scarlet connaît très régulièrement des pannes. Quand ce n'est pas un problème au backbone, c'est une panne d'alimentation qui se manifeste. "C'est l'une des raisons pour lesquelles nous utilisons chez Combell plusieurs fournisseurs de transit", explique Frederik Poelman, COO de l'entreprise gantoise d'hébergement. "En cas de panne chez l'un d'eux, l'on passe automatiquement à un autre. Les clients sont ainsi épargnés."

Vendredi passé, plusieurs utilisateurs de Scarlet nous ont informé avoir éprouvé des problèmes avec leurs courriels. Pourquoi? Pour des raisons vagues, Scarlet.be a été mis sur la liste noire par uribl.com.

Dans le procès en cours depuis des années déjà qui oppose l'association des droits d'auteur, la Sabam, et le fournisseur internet, Scarlet (à l'époque Tiscali), la cour d'appel de Bruxelles a récemment décidé de poser deux questions préjudicielles à la Cour Européenne de Justice de Luxembourg. Résultat: l'affaire n'est pas encore prête de trouver un épilogue.