Tout sur SAP

La firme allemande SAP s'attend à perdre quelque 130 millions d'euros après sa décision en mars de ne plus fournir de services à ses clients russes. Une partie de ce montant porte sur les contrats 'cloud' et l'autre partie sur les amortissements liés aux centres de données et bureaux notamment.

Le métavers, à savoir l'environnement virtuel sur lequel misent Facebook et Microsoft notamment, suscite également l'intérêt de géants purement professionnels. SAP annonce ainsi vouloir bientôt faire connaître ses projets dans ce domaine.

Il n'y a rien d'aussi frustrant que d'effectuer des tests dans un environnement SAP. Ce n'est pas pour rien qu'on y a accolé l'acronyme amusant 'slow and painfull'. A présent que nombre de systèmes SAP doivent être intégrés dans les années à venir au 'data driven S/4 Hana system', la jeune pousse louvaniste GO NOGO entend autant que possible automatiser et rationaliser le processus.

Créée par trois vétérans du secteur du logiciel financier, la start-up belge Aividens entend permettre aux entreprises de mieux gérer leurs risques financiers sur base d'un modèle de prévision des risques alimenté par l'intelligence artificielle.

Il n'y a pas de limite pour quiconque fait carrière dans l'ICT, mais qu'en est-il si on décide de reculer d'un pas ? Data News a rencontré deux 'carriéristes' qui ont pris cette décision : Patrick Coomans qui a quitté Verizon pour une start-up, et Herman Maes qui a dit 'adieu à sa cage SAP dorée'.

SAP a créé un organe-conseil en AI éthique. Ce panel a comme but d'aider le géant technologique à rester sur le bon rail lors du développement de la technologie d'apprentissage machine.

Lorsque Dirk Altgassen prend la tête de l'informatique du groupe en septembre 2015, Etex vient d'entamer la mise en oeuvre d'une stratégie ambitieuse et à long terme visant une croissance à la fois interne et externe. Un programme où l'informatique jouera un rôle de facilitateur et de conseiller du business.

SAP arrête sa suite SAP Anywhere ciblant les PME. Les clients du service 'cloud' seront remboursés pour le laps de temps restant de leur abonnement. Voilà ce qu'annonce le site web The Register et qui a été entre-temps confirmé par SAP.

SAP renonce à la SAP Mobile Platform. Les clients auront jusqu'au 31 décembre 2020 pour migrer vers la plate-forme 'cloud' du spécialiste ERP.

SAP a adapté ses prix et sa politique de licences en matière d'accès indirect, a annoncé le fournisseur lors de la conférence SAPPHIRE NOW récemment organisée à Orlando. La nouvelle politique devrait offrir plus de transparence aux clients.