Tout sur Russie

Garmin, le fabricant d'appareils GPS et de fitness, qui a été touché il y a deux semaines par une importante attaque au rançongiciel (ransomware), a remis ses systèmes en marche en utilisant un décrypteur. Cela semble indiquer que l'entreprise a versé une rançon aux auteurs.

Garmin reconnaît sur son site web avoir été la cible d'une attaque au rançongiciel (ransomware). Les services du spécialiste de la navigation ont de ce fait été inaccessibles quatre jours durant. La plupart d'entre eux sont entre-temps de nouveau opérationnels.

Des organisations de défense des droits des citoyens réagissent de manière critique à l'égard du fait que Facebook envisage de bannir les annonces politiques de la plate-forme de médias sociaux durant les jours précédant les élections présidentielles américaines. Des activistes affirment que ce type d'interdiction n'aura que peu d'impact sur le rejet de contenus parfois haineux apparaissant sur Facebook.

Les Russes peuvent de nouveau bénéficier des avantages de l'appli de clavardage Telegram. Les autorités avaient décidé, il y a deux ans, de bloquer le service, mais il était en fin de compte facile de contourner ce blocus. Le contrôleur télécom russe a annoncé jeudi que le blocus était levé.

La semaine dernière, une partie du trafic internet a été déviée une heure durant via Rostelekom. Il s'agit là du fournisseur d'Etat et censeur russe. On ne sait pas clairement s'il s'agit d'un piratage (hijack) conscient ou d'une erreur de configuration.

Le contrôleur télécom russe Roskomnadzor menace d'infliger une amende tant à Twitter qu'à Facebook. Ces deux entreprises stockent en effet des données d'utilisateurs russes en dehors de la Russie, ce qui est interdit.

Les Russes possédant un iPhone ou un iPad voient désormais apparaître sur leur écran la Crimée comme une région de la Russie dans Apple Maps et Weather. Apple s'est donc inclinée devant les autorités russes. Google, elle, avait précédemment déjà tourné casaque.

L'Iran a bloqué internet dans de grandes parties du pays. Cette mesure semble avoir été prise après des protestations de rue. Cela fait quelques jours déjà en effet que des citoyens manifestent contre la hausse des prix des carburants.