Tout sur Russie

L'OTAN contrôle si ses systèmes informatiques n'ont pas été attaqués par des hackers. L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord a pris cette décision suite à la vaste cyber-attaque lancée contre des ministères américains notamment et divulguée la semaine dernière.

Après diverses instances gouvernementales américaines, voici à présent que Microsoft annonce elle aussi avoir été la victime de pirates étrangers, probablement russes. L'attaque a été lancée via SolarWinds.

DNS Belgium contrôlera désormais les données d'enregistrement des titulaires de noms de domaine avant même qu'un nom de domaine ne soit activé. Cette initiative s'inscrit dans la lutte contre l'hameçonnage ('phishing').

La cybercriminalité relative au trafic de noms de domaine reste trop méconnue. Ainsi, la pandémie du Covid-19 a été largement détournée vers des sites malveillants, notamment grâce à une URL du style 'masques.be'.