Tout sur régulation

La CRC, qui régule l'ouverture du câble, a élaboré des conditions supplémentaires à propos de l'offre 'wholesale' que Telenet, Tecteo, Brutélé et Coditel doivent proposer à leurs concurrents.

Le régulateur télécoms belge met Telenet et Voo en demeure du fait que les deux opérateurs n'ont encore et toujours pas utilisé leur licence 3G. Telenet souhaite cependant lancer un produit 3G.

Les top-managers du secteur télécom européen demandent une réduction de la régulation européenne. Ils veulent qu'on mette fin au plafonnement de leurs tarifs et ont envoyé à cet égard un courrier aux chefs d'Etat et de gouvernement des 27 pays membres de l'UE.

Les régulateurs télécoms et médias belges poursuivent leur plan d'ouverture des réseaux de câblodistributeurs comme Telenet et Voo aux services de tiers. De son côté, Belgacom sera également tenue d'autoriser une offre de télévision alternative via le réseau VDSL. Les régulateurs réunis (l'IBPT, le Vlaamse Regulator voor de Media, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et le Medienrat) ont publié à cet effet les arrêtés nécessaires qui entreront en vigueur à compter du 1er août. Les opérateurs pourront alors choisir de lancer une offre de télévision (numérique), d'internet haut débit et de téléphonie fixe via le réseau cuivre de Belgacom ou via le réseau câble coaxial de Telenet. Les câblo-opérateurs (Telenet, Brutélé, Numéricable, Tecteo et AIESH) doivent à présent mettre en place une formule de revente pour leur offre de télévision, donner l'accès à des opérateurs alternatifs à leur offre de télévision analogique et proposer une formule de revente pour l'internet haut débit. Belgacom est toutefois exclue de l'accès à la plate-forme de télévision numérique et à l'offre internet wholesale de câblo-opérateurs parce qu'elle dispose déjà de ses propres services numériques via son réseau DSL.

"C'est comme si, après nous être entraînés et investi à fond, nous roulions en tête du Tour des Flandres et que des barrières se ferment subitement devant nous", voici comment Duco Sickinghe, CEO de Telenet, décrit les projets des régulateurs télécoms et médias belges réunis, en vue de réguler le marché du câble. Revenons quelque peu en arrière: fin décembre 2010, l'IBPT, le CSA, le Medienrat et le VRM exigeaient dans une déclaration commune que Telenet et Belgacom ouvrent complètement leurs réseaux coaxial et cuivré aux opérateurs alternatifs. Ceux-ci devraient alors pouvoir choisir de lancer une offre de TV (numérique), d'internet à haut débit et de téléphonie fixe soit via le réseau cuivré de Belgacom, soit via le réseau câble coaxial de Telenet.