Tout sur Rachel Alexander

L'an dernier, Omina Technologies était une petite structure belge de 4 personnes. Un an plus tard, la start-up a plus que doublé et accueille désormais un investisseur américain.

Si l'intelligence artificielle (IA) est aujourd'hui l'apanage de géants tels qu'Amazon, IBM et Microsoft, une jeune société limbourgeoise affirme en être arrivée pratiquement au même stade, la complexité en moins.