Tout sur PS

Par crainte de la robotisation croissante, toujours plus de voix s'élèvent pour imposer une taxe sur les robots. Pensons au PS en Wallonie, au candidat à la présidence Hamon en France ou, récemment encore, à Bill Gates. Marc Lambotte, CEO de la fédération technologique Agoria, explique pourquoi ce type de 'taxe-robot' n'est pas la solution.

"Lors des campagnes électorales, le moment de plus forte audience, c'est le dimanche matin à 10 heures. Les électeurs jettent un dernier coup d'oeil sur les pages des candidats avant d'aller voter. Le lendemain, c'est aussi une très très grosse journée." Dixit Raphaël Thiémard, responsable du site Ecolo.be, côte à côte avec ses alter ego Donald Leclau du PS et Antoine Demoulin du MR lors de la journée des REWICS du 18 avril dernier.

Le ministre des entreprises publiques Paul Magnette (PS) est, à l'entendre, profondément irrité par le comportement du CEO de Belgacom, Didier Bellens. Il l'a laissé clairement entendre hier jeudi au cours d'une séance de questions à la Chambre. La commission Infrastructure de la Chambre va de nouveau entendre le directeur de l'entreprise télécom. Ce jeudi à la Chambre, Magnette a répondu aux questions posées par Stefaan Van Hecke (Groen), Catherine Fonck (cdH) et Karine Lalieux (PS) au sujet de Bellens. Selon des articles parus dans les journaux De Tijd et De Morgen, ce dernier aurait menti à propos de sa protégée Concetta Fagard lors de son passage à la commission de la Chambre compétente.