Tout sur Phil Robertson

Singapour planche sur une loi qui permettra d'exiger des "corrections" de contenus hébergés partout dans le monde. Il suffira pour cela qu'un ministre constate que des propos diffusés à Singapour sont faux et doivent être corrigés dans l'intérêt public. L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch évoque "une attaque contre la liberté d'internet".