Tout sur Petya

Une semaine après qu'une attaque au moyen du logiciel malveillant (Not)Petya ait paralysé plusieurs entreprises, une demande de rançon a été publiée sur le dark web. Les hackers présumés demandent 100 bitcoins, soit environ 230 000 euros, pour obtenir une clé de décryptage.

La cyber-attaque du maliciel Petya, qui a touché diverses entreprises plus tôt cette semaine, a entre-temps dépassé son point culminant. Selon Microsoft, moins d'ordinateurs que prévu ont été infectés. Parmi les victimes, on trouve surtout des compagnies pétrolières et gazières, selon l'entreprise de sécurité Kaspersky.