Tout sur oracle

Au premier trimestre de son exercice en cours, Oracle a enregistré une baisse tant de son chiffre d'affaires que de son bénéfice par rapport à la même période de l'année dernière. Voilà ce qu'a annoncé l'éditeur américain de logiciels professionnels après la clôture de Wall Street.

Oracle rachète la startup new-yorkaise de marketing numérique Maximyzer pour pouvoir mieux affronter ses concurrents tels Salesforce et Adobe. Avec le logiciel de Maximyzer, les spécialistes en marketing peuvent tester quelle version d'une campagne numérique fournit les meilleurs résultats.

Oracle entend étendre encore sa gamme de 'cloud computing' (informatique dans le nuage) et ainsi entrer en concurrence directe avec Amazon.

Oracle entend s'emparer de Datalogix. La déclaration d'intention a été entre-temps signée. Datalogix édite du software de tenue à jour des transactions et offres commerciales, permettant de créer des profils d'acheteur de clients individuels.

Au bout de 37 ans de présence, le directeur d'Oracle va effectuer un pas de côté. Larry Ellison transmet en effet le flambeau à un duo. Il continuera cependant d'exercer une top-fonction.

Comme prévu, Oracle reprend le spécialiste 'retail & hospitality' Micros Systems. Il s'agit du plus important rachat de la part d'Oracle depuis celui de Sun Microsystems.

L'entreprise de Larry Ellison croît, mais sans répondre tout à fait aux attentes. Oracle enregistre un manque à gagner à cause de solutions 'cloud' plus économiques, un domaine dans lequel elle doit encore progresser.

Avec l'annonce officielle de la Java Standard Edition 8 et du Java Development Kit correspondant, la toute nouvelle version de cette plate-forme de programmation est à présent définitivement disponible.

Dans le tout nouveau film d'espionnage Clancy, Oracle escomptait bien bénéficier d'une plus grande visibilité grâce à un accord de 'product placement', mais suite aux révélations de Snowden, l'entreprise a demandé que son nom en soit retiré, selon le Financial Times.