Tout sur Opera

Le navigateur Opera passe entre des mains chinoises. Son créateur est en effet racheté par un consortium chinois. Voilà ce qu'a annoncé ce lundi l'entreprise-mère norvégienne. Les Chinois verseront 600 millions de dollars, soit 550 millions d'euros après conversion.

Une bonne nouvelle pour quiconque préfère dissimuler son lieu de navigation, sans devoir se farcir trop d'étapes techniques. La nouvelle version du navigateur Opera est équipée d'une fonctionnalité VPN gratuite.