Tout sur OpenBionics

Le bionique s'impose peu à peu dans le corps humain, même si ces membres restent extrêmement coûteux. La startup britannique OpenBionics entend faire chuter sérieusement les prix - de dizaines de milliers à des milliers d'euros - grâce à un processus de fabrication largement basé sur l'impression 3D. Pour le démontrer, l'entreprise vient de tester une main bionique sur la petite Britannique Tilly (10 ans).