Tout sur OMI

Quatre bugs permettraient d'exécuter du code dangereux dans les machines Linux virtuelles sur Azure. Ils se situent au niveau d'un service déployé automatiquement et secrètement.