Tout sur NXP

Le fabricant de puces américain Qualcomm n'envisage plus d'absorber son homologue néerlandais NXP. Voilà ce qu'a indiqué l'entreprise aujourd'hui même, après que la Chine ait annoncé ce week-end vouloir approuver ledit rachat.

Le rachat du fabricant de puces NXP par son homologue américain Qualcomm n'aura pas lieu. Les entreprises n'ont pas réussi à obtenir, avant la date-butoir fixée, l'approbation du contrôleur chinois pour cette fusion.

Les utilisateurs d'Apple pourront bientôt faire plus de choses sans contact avec leur iPhone, comme ouvrir une porte ou s'enregistrer dans les transports en commun par exemple. Apple entend en effet donner aux développeurs davantage d'accès à la puce NFC équipant ses appareils, afin qu'ils puissent créer de nouvelles applications.

Le fabricant de puces Broadcom a remis une deuxième offre de rachat de son homologue Qualcomm, mais cette proposition d'un montant de 121 milliards de dollars a été aussi rejetée. Qualcomm est entre-temps prête à se mettre autour de la table.

L'entreprise américaine Qualcomm est autorisée à racheter la néerlandaise NXP Semiconductor. La Commission européenne a en effet approuvé les concessions faites par la première citée.

Le combat juridique qui s'éternise entre les géants technologiques Apple et Samsung, reprend de plus belle. Les deux entreprises s'accusent à présent de vol de technologie. Un juge californien a à présent décidé qu'un nouveau procès devait se tenir.

Samsung libère 300 millions de dollars qu'elle va investir dans de la technologie destinée aux voitures autonomes notamment. Le géant technologique a de grandes ambitions en la matière et a dans ce but racheté précédemment déjà l'entreprise audio et producteur de pièces de voiture Harman pour 8 milliards de dollars.

Le fabricant de puces américain Qualcomm, qui vient de racheter son homologue néerlandais NXP Semiconductors, a engrangé plus de chiffre d'affaires et de bénéfice durant le trimestre écoulé. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'entreprise hier mercredi à la clôture de la Bourse.

Le fabricant de puces américain Qualcomm, qui vient de racheter son homologue néerlandais NXP Semiconductors, a engrangé plus de chiffre d'affaires et de bénéfice durant le trimestre écoulé. Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par l'entreprise hier mercredi à la clôture de la Bourse.

Le fabricant de puces Qualcomm est en train de négocier avec son homologue NXP Semiconductors d'Eindhoven à propos d'un rachat de ce dernier. Voilà ce qu'on pouvait lire dans The Wall Street Journal hier jeudi sur base des témoignages d'initiés. Le montant du rachat avoisinerait les 30 milliards de dollars, soit plus de 26,7 milliards d'euros après conversion.

Les deux fabricants de semi-conducteurs formeront ensemble un géant caractérisé par un chiffre d'affaires supérieur à quarante milliards de dollars.