Tout sur Nokia Bell

Au sein de l'entreprise télécom Nokia Bell à Anvers, 104 postes de travail vont être supprimés. Voilà ce qui a été annoncé hier mardi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, comme le confirme le syndicat chrétien ACV Puls. La nouvelle phase de licenciements succède à celle de 2019, où 107 personnes avaient déjà perdu leur emploi.